Eau potable

L'association est porteuse de plusieurs projets, au Sénégal et au Mali.

Au Sénégal

Forage d'un puits pour l'école

Au Mali

Village de Madina – commune rurale de Séro-Diamanou dans la région de Kayes
En 2011, après plusieurs forages infructueux à proximité du village, réalisation d’un forage (50 m de profondeur) à 7 km, équipé d’une pompe à pied (inauguré en 2012).
 
 

Présentation du projet de réalisation d'un réseau d'adduction d'eau potable à Séro-Diamanou au Mali

DATES CLÉS
2006 Sollicitation du Ministre malien de la culture en visite à Plougonven
2010 à 2011 Recherches en eau infructueuses
2012 Forage positif au hameau de Sélabedi mais débit insuffisant (pompe à pied installée)
2014 Etude de faisabilité par DRH de KAYES et recherches de financement engagées
2015 Nouvelles études DRH (desserte 3 villages) et financements publics complémentaires sollicités
2016 Nouvelle étude par AGED-2AEP (desserte 2 villages à partir d’un forage existant situé à Kounandji)
2017 Démarrage des travaux et missions d’ingénierie
    Juillet : forage positif
    Octobre : Attribution du lot “château d’eau ” (délai 40 jrs)
    Novembre : Consultations du lot “réseaux & équipements”
    Décembre : Attribution du marché à l’entreprise ETPK (délai 4 mois)
2018 Fin février : réception du château d’eau et démarrage des travaux de pose des canalisations et équipements divers
PROJET DE CONSTRUCTION D’UN RÉSEAU D’ADDUCTION D’EAU POTABLE INTERCONNECTÉ DES VILLAGES DE MADINA ET D’ALAHINA
COMMUNE RURALE DE SÉRO-DIAMANOU CERCLE DE KAYES – MALI
PROJET DE COOPÉRATION & DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DES ACTEURS BRETONS
Le village de Madina et son hameau Alahina distant de 4km ne disposent pas d’une ressource en eau suffisante pour satisfaire les besoins quotidiens d’une population de 2000 habitants qui s’adonne aux activités agricoles (culture et élevage).
L’approvisionnement s’effectue pour l’essentiel à partir d’eau saumâtre puisée au fond d’excavations à ciel ouvert situées dans le village de Madina. Il constitue une corvée quotidienne assurée par les femmes et les jeunes filles. Sur le plan sanitaire, les maladies hydriques sévissent.

puits en période de sécheresse

En 2006 le Ministre du Tourisme Malien en visite à Plougonven, Monsieur N’DIAYE BAH nous a sollicités pour la réalisation d’un forage à Madina.

L’association décide de financer la recherche de ressources en eau en collaboration avec les services de l’hydraulique  de  Kayes :  7  forages  infructueux.
Un huitième forage, positif est réalisé et financé par l’association à Sélabédi à 7 km de Madina au débit moyen insuffisant pour une adduction pérenne, mais que l'association équipera d'une pompe à pied.

Une délégation de notre association s’est rendue sur place, accompagnée de Monsieur André Prigent, Président du Syndicat des Eaux de Pen-ar-Stang, en février 2015 dans le but de trouver   une solution pérenne.   Nous avons rencontré les chefs de 3 villages : Kounandji, Alahina et Madina de la commune de Séro-Diamanou.

Point d'eau actuellement en service

Les responsables des 3 villages

Travaux de foration réalisés en juin 2017
aux abords du village de Kounandji par
l’entreprise “Eau Claire” de Kayes.
Forage négatif abandonné

 
Suite à ces différents échanges avec les autorités et populations locales, nous avons été informés de plusieurs forages productifs au village de Kounandji. L’hydraulique relevant de sa compétence, le maire de Séro-Diamanou nous a autorisés à prélever l’eau au village de Kounandji.
En concertation avec l’Hydraulique de Kayes et le maire de Séro-Diamanou, une étude a été menée pour l’adduction d’eau des trois villages de Kounandji, Alahina et Madina.
Une  autre  association  ayant pris  en  charge  l’adduction  d’eau à  Kounandji,  notre  association prend en charge l’adduction d’eau pour les villages d’Alahina et Madina à partir d’un forage de Kounandji.
 
Principales étapes
  • Etudes préalables de faisabilité (menées en 2016 et 2017) par le groupe AGED-2AEP de Kayes).
  • Activités d’IEC (information, éducation, communication).
  • Elaboration et lancement des dossiers de consultation des entreprises.
  • Mise en  place du Comité de gestion.
  • Formations organisationnelles du Comité de gestion.
  • Construction (par lots) du système d’adduction d’eau (forages & équipements, réseaux, château d’eau, énergie et traitement, bornes fontaine).
  • Réception des ouvrages.
  • Suivi & accompagnement.

L’ensemble de ces activités est suivi et contrôlé par le groupe AGED-2AEP, maître d’œuvre mandaté par l’association (convention d’ingénierie signée en mars 2017).

Réunion d’information animée par le groupe AGED-2AEP au village de Madina le 19 octobre 2017

Travaux de foration réalisés en juillet 2017 au village de Kounandji par l’entreprise “Eau Claire” de Kayes. Forage positif de 5.2m3/h mesuré

Résultats obtenus

Ressource en eau disponible au village de Kounandji (forage existant de 5.8m3/h mis à notre disposition + forage financé par l’association en juillet  2017 de 5.2 m3/h).

Château d’eau : Marché passé avec l’entreprise Métal Kouyaté de Bamako pour la réalisation d’un château d’eau de 50 m3 avec hauteur sous radier de 15 m.

  • Marché signé le 10 octobre 2017.
  • Délai contractuel 40 jours à compter du 19 octobre 2017

Mesures d’accompagnement : 1ère phase des mesures d’intermédiation sociales menée (conformément au C.R. d’évaluation de nov. 2017), à savoir :

  • Information de l’ensemble des acteurs locaux (autorités communales et populations bénéficiaires) sur l’implication attendue de leur part.
  • Engagement des populations à s’investir dans la concrétisation de ce projet.
  • Processus de création de l’AUAEP engagé : Sites des BF définis et groupements d’usagers (G.U.) constitués ainsi que l’identification des 14 délégués.
  • 11 des 14 délégués ont été formés (rôles et fonctions statutaires).
  • Un Comité Provisoire d’Organisation (CPO) composé de 10 membres (dont 4 femmes) issus des 2 villages a été constitué afin de gérer la conduite des activités liées au projet, avant la constitution officielle de l’AUAEP. Il a ainsi planifié l’organisation des travaux de terrassement par les jeunes villageois.

Réseaux & équipements : Après la phase de consultations menée du 29 octobre au 17 novembre auprès de 3 entreprises de Kayes l’association a retenu la proposition de l’entreprise ETPK (contrat signé le 19 déc. 2017).

  • Délai contractuel de 4 mois (120 jours).

Cuve de 50 m3 du chateau d'eau, au siège de l'entreprise à Bamako puis sur site (ci-dessous)

Moussa Diallo notre facilitateur local, (en blanc) très impliqué dans la conduite du projet, en présence des populations et de M. SAMAKE du groupe AGED-2AEP maître d’œuvre de l’opération

Les fondations

Réservoir métalique sur tour réceptionné en février 2018

Mission de contrôle, en décembre 2017, de M. Ronan GUEGUEN, membre du C.A. de l’association

Nos partenaires pour ce projet

Notre association étant une association humanitaire d'intérêt général, tout versement fait l'objet d'un reçu fiscal qui permet de déduire les dons et souscriptions diverses des revenus imposables dans les conditions fixées par les articles 200 et 238 bis de Code Général des Impôts.

Association Solidarité Dar El Salam
20 route de Kergollot 29640 PLOUGONVEN
Identifiant SIRET : 789 047 255 00011
Guy GUIVARCH, Président, 20 route de Kergollot 29640 PLOUGONVEN
tél. 02.98.78.68.55 Mail: guivarch.gg@gmail. com
Maryvonne GUÉGAN, Secrétaire, Kergreis 29640 PLOUGONVEN
tél. 02.98.78.70.46 Mail: maryvonne.guegan18@gmail.com

Cliquez sur l'image ci-dessus pour télécharger le formulaire de souscription